Navigation und Service

Inhalt

Aide aux réfugiés

L’Allemagne reste une force fiable

Le gouvernement fédéral continuera d’agir contre la migration irrégulière également en ce qui concerne les réfugiés. « Notre objectif est d’empêcher la migration illégale et de la remplacer par des possibilités légales. »

Angela Merkel et le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, se rendent ensemble à la Chancellerie fédérale. Lors d’un entretien à la Chancellerie fédérale, Angela Merkel assure Filippo Grandi qu’il peut continuer de compter sur l’aide de l’Allemagne. Foto: Bundesregierung/Bergmann

C’est ce qu’a déclaré Angela Merkel avant de recevoir le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, à la Chancellerie fédérale.

L’Allemagne maintiendra ses efforts pour venir en aide aux réfugiés sur place ou leur permettre d’y arriver par des voies légales. « Nous faisons cela en coopération avec le HCR tout autour de la Syrie », a souligné la chancelière, ajoutant que cette action s’étendait également à la Libye et à la région du lac Tchad. De plus, l’Allemagne accueillera 10 000 réfugiés dans le cadre du programme de réinstallation de l’Union européenne.

La réinstallation consiste à reloger des personnes ayant besoin de protection. Cela signifie que des réfugiés d’un pays dans lequel ils ont déjà demandé une protection sont accueillis durablement par un autre pays. Cela est nécessaire lorsque l’on ne peut exiger des réfugiés qu’ils restent dans leur pays de premier accueil. Un certain nombre de ressortissants d’États tiers sont ainsi accueillis chaque année dans l’UE dans le cadre de cette procédure. Les personnes vulnérables sont en principe proposées par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

L’Allemagne, deuxième bailleur de fonds

Le haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a salué l’engagement du gouvernement fédéral et remercié l’Allemagne pour son soutien financier aux agences de l’ONU telles que le HCR et le Programme alimentaire mondial (PAM). Selon M. Grandi, l’Allemagne est devenue en 2017 le deuxième pays donateur après les États-Unis. Ces trois ou quatre dernières années, elle a triplé sa contribution financière, constatait le haut-commissaire, avant d’ajouter que l’Allemagne est par conséquent « un bon exemple que beaucoup suivront, il faut l’espérer ».

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a été créé en 1951 par l’Assemblée générale des Nations Unies afin de venir en aide aux millions de réfugiés européens résultant de la Seconde Guerre mondiale. Le HCR est dirigé par un haut-commissaire. C’est Filippo Grandi qui occupe ce poste depuis le 1er janvier 2016.

Montag, 23. April 2018

Seitenübersicht

Beiträge