Navigation et services

Sommaire

Explosions sur le marathon

Angela Merkel horrifiée par les attentats de Boston

La chancelière fédérale a suivi « avec horreur » les informations concernant ces attaques. « J’assure les proches de ceux à qui cet acte horrible a coûté la vie de ma sympathie ».

Des secouristes viennent en aide aux victimes des explosions à Boston Guido Westerwelle: "nous partageons le deuil des familles et des amis des victimes" Photo: picture alliance / dpa

« Mes pensées vont aux nombreux blessés auxquels je souhaite de recouvrer la santé », a poursuivi Mme Merkel. Rien ne justifie une attaque aussi perfide contre une foule réunie à l’occasion d’un événement sportif pacifique. « J’espère que le ou les auteurs de ces attentats seront bientôt amenés à rendre des comptes », a-t-elle fait savoir.

Guido Westerwelle : un événement sportif qui a tourné à la tragédie

Le ministre fédéral des Affaires étrangères s’est montré, lui aussi, « profondément choqué par les explosions qui se sont produites lors du marathon de Boston et par leurs affreuses conséquences ». Il a dit partager le deuil des familles et des amis des victimes et souhaité « un prompt rétablissement aux nombreux blessés ».

Le chef de la diplomatie allemande a déclaré à Berlin : « Ce qui ne devait être rien d’autre qu’un événement sportif traditionnel et joyeux pour des dizaines de milliers de coureurs et des centaines de milliers de spectateurs venus de Boston et du monde entier a tourné à la tragédie. » Il a ajouté espérer que « les enquêtes qui sont déjà ouvertes permettront de retrouver rapidement la trace des coupables ».

mardi, 16. avril 2013

Aperçu des pages

Article