Navigation et services

Sommaire

G20 de Saint-Pétersbourg

Pour une croissance économique forte

La chancelière fédérale Angela Merkel se rend au sommet du G20 à Saint-Pétersbourg. Encourager la croissance de l’économie mondiale est l’une des toutes premières priorités à l’ordre du jour. Les chefs d’État et de gouvernement du G20 s’entretiendront par ailleurs de la lutte contre l’évasion fiscale et de la régulation des marchés financiers.

Logo du sommet Au menu du G20, la politique économique, mais aussi des dossiers de politique étrangère Photo: g20russia.ru

« Croissance économique et emploi », tel est le thème du sommet qui s’ouvre le 5 septembre à Saint-Pétersbourg (Russie). Les 20 principaux pays industrialisés et émergents de la planète ont pour objectif commun d’instaurer une croissance économique mondiale forte, durable et équilibrée. Les quatre réunions de travail prévues se concentreront sur les possibilités de progresser de concert. Les participants ont l’intention d’adopter à ce sujet un « plan d’action de Saint-Pétersbourg ».

L’Allemagne veut avancer sur la régulation des marchés financiers

Le G20 se préoccupera également de la régulation des marchés financiers. « Au début, nous avons avancé sur cette question avec un très grand élan », constate la chancelière fédérale dans son podcast sur le sommet du G20. Il s’agit maintenant de poursuivre nos travaux. « Et l’Allemagne a bien l’intention de faire pression dans ce sens », a ajouté Mme Merkel.

La chancelière allemande a également fait remarquer que des progrès avaient été réalisés dans le domaine de la réglementation bancaire. Il faut maintenant se concentrer sur les banques clandestines, sur les fonds spéculatifs, par exemple. « Dans ce domaine, la régulation n’avance guère. C’est pourquoi je voudrais que nous adoptions un calendrier contraignant pour fixer clairement quand nous atteindrons quelles étapes », a-t-elle rappelé.

Lutter contre la fraude fiscale

Concernant la fraude fiscale, Angela Merkel a annoncé que les plus grandes économies de la planète allaient se mettre d’accord pour qu’il y ait un échange automatique de renseignements.

Par ailleurs, les pays du G20 lutteront contre l’évasion fiscale, a fait savoir la chancelière. L’OCDE a soumis des propositions à ce sujet. À terme, les multinationales ne devront plus pouvoir se soustraire totalement à l’impôt.

Autres dossiers : la politique de développement et la Syrie

Outre les questions économiques et financières, le sommet de Saint-Pétersbourg traitera également de la politique de développement. De l’avis de Mme Merkel, l’économie mondiale ne peut bien fonctionner que si les pays les plus démunis se développent eux aussi.

Les participants aborderont aussi des questions de politique étrangère. « Cette année, il est certain qu’il sera question de la Syrie en particulier », a commenté Mme Merkel.

Le Groupe des Vingt (G20) est, depuis 2009, le forum central de la coopération économique internationale. Au cours de ses sommets, les principaux pays industrialisés et émergents s’accordent sur les mesures à prendre en matière de politique économique et financière. Le sommet 2013 a lieu à Saint-Pétersbourg, en Russie, et ce sera au tour de l’Australie d’accueillir le G20 en 2014.

mercredi, 04. septembre 2013

Aperçu des pages

Article